Belladonna

Voici très longtemps que je n’ai pas publié ici! Quand je regarde les photos de l’article précédent, je me dis que je n’avais pas conscience d’être dans l’œil du cyclone: l’infection pulmonaire était vaincue grâce aux antibiotiques mais j’étais sur le point d’avoir un retour de bâton et de découvrir qu’il allait me falloir plusieurs mois pour retrouver ma forme! On ajoute à cela beaucoup de travail et vous aurez une idée des raisons de mon silence ces derniers mois. Me voici donc de retour avec une robe Belladone de Deer&Doe.

Remarque: c’est ma chambre d’ado chez mes parents, d’où le jeu Téléphone Secret et le tome 1 de Twilight.  😉

 

Dès mes débuts en couture, j’ai eu un coup de cœur pour ce patron. Sa principale originalité est la forme de son dos avec des pans qui dessinent un losange. J’aime aussi la forme générale de la robe avec un corsage et une ceinture ajustés, associés à une jupe évasée. Les pinces du corsage tombent pile en face des plis de la jupe. J’apprécie aussi les poches à l’italienne et le fait que les bretelles viennent assez loin sur les épaules.

La robe, cousue dans un coton imprimé, est portable et m’a valu quelques compliments mais elle est loin d’être parfaite. Je l’ai cousue en 38/40 et ça n’est pas trop mal même si le corsage n’est pas bien ajusté, surtout de dos. Il y a un problème qui fait qu’il plisse. Soit il faudrait une taille en plus au niveau des hanches pour que le corsage descende davantage, soit il faut raccourcir le buste. Je pense que la seconde option est la meilleure car la ceinture n’a pas intérêt à se trouver plus bas.

 

Je me suis retrouvée avec une encolure qui baillait, un peu comme pour mes premiers essais de la robe Sureau. J’ai voulu rattraper cela en cours de route et j’ai repris la robe au niveau des coutures d’épaules Ça n’est pas l’idéal car cela a créé de nouveau plis en diagonale mais c’est tout de même mieux. Si l’encolure ne fait pas très nette, c’est parce que je n’ai pas cousu le biais assez près du bord et qu’il rebique à l’intérieur. Je vais essayer de rattraper ça en faisant quelques points.

 

Pour finir, je ne suis pas très satisfaite de ma parmenture en bas de la jupe. Je trouve qu’on la remarque, bien que je l’ai cousue à la main à points invisibles. C’est probablement parce que je l’ai gansée au lieu de la surfiler, ce qui rajoute une épaisseur.

 

Malgré ces quelques détails, je suis contente d’avoir enfin réalisé une Belladone, modèle qui me faisait envie depuis longtemps!

Par ailleurs, ce blog fêtait hier ses trois ans d’existence. Même si il a connu une période d’hibernation, j’ai bien l’intention de continuer à y partager mes réalisations. Je vous dis donc à bientôt et cette fois-ci, ça devrait être vrai!

 

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

5 commentaires sur “Belladonna

  1. Ravie de te retrouver, je ne savais pas que tu avais eu des soucis de santé, j’espère que ça va mieux…
    Je la trouve très jolie malgré ses petits défauts 🙂
    C’est un modèle que je trouve très chouette, mais je n’ai jamais osé le tenter car les différentes pièces qui forment la découpe au dos demandent potentiellement beaucoup d’adaptation pour s’ajuster parfaitement.
    A bientôt alors 🙂

    J'aime

    • Je croyais l’avoir mentionné dans mon post de janvier mais en fait non. J’ai eu une pneumonie qui m’a mise complètement à plat. Mais finalement rien de grave et je suis bien remise.

      Je suis d’accord avec toi pour les adaptations et ça n’est pas facile à faire toute seule. Je rêve de pouvoir me dédoubler, ce qui me permettrais de prendre mes mesures correctement, d’ajuster facilement un vêtement que je porte ou encore de me prendre en photo en m’assurant que je ne fais pas de pli! 😀

      J'aime

  2. Ta belladone est très belle pour une première! Et la prochaine sera encore mieux 😉
    Je n’ai pas eu d’encolure qui baille pour les miennes, mais j’ai vu que c’était un problème récurrent sur pas mal de versions, notamment une réalisée à côté de moi et malgré une bonne prise de tête, elle a continué à bailler un peu
    Par contre en bas j’ai fait un ourlet simple et pas une parementure, c’est plus discret et ça a été nickel pour le coudre.
    cqfd, il faut que tu en fasses une deuxième 😉

    J'aime

    • Normalement celle-ci était une toile et j’ai commandé un satin de coton pour faire une version de cérémonie. Donc c’est bien parti pour en faire une seconde. 😉
      Je pense aussi faire un ourlet la prochaine fois, ça sera plus propre et aussi plus rapide. J’espère aussi que je vais réussir à reprendre l’encolure un peu mieux.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s